La Nuit de l’Obscurité : un événement pour sensibiliser à la pollution lumineuse
Marie Roy  -  20 février 2014

-
La Nuit de l’Obscurité, c’est l’occasion pour tous de :
- Mener une réflexion sur l’utilité de certains éclairages superflus (Utilisation Rationnelle de l’Energie) en chiffrant l’économie directe de l’initiative.
- De s’offrir un évènement original.
- Favoriser la cohésion sociale en proposant des activités de quartier.
- De faire un geste pour la planète.
- De réduire la pollution lumineuse qui empêche d’observer les étoiles.

Qu’est-ce que la pollution lumineuse ?

En Belgique, les éclairages artificiels, qu’ils proviennent de l’éclairage public, commercial, industriel ou résidentiel sont chaque année de plus en plus nombreux et pratiquement pas réglementés.

Non seulement ils ont un coût énergétique mais ils amplifient également de façon dramatique le problème de la pollution lumineuse.

Cette pollution a évidemment un impact sur la qualité des observations astronomiques : le ciel noir n’existe plus en Belgique depuis longtemps. Où que vous soyez, même au plus profond de l’Ardenne, vous n’échapperez pas à la vision des halos orangers sur l’horizon. En ville, l’Etoile Polaire est quasiment invisible et rares sont les enfants qui peuvent encore dire « je connais la Voie Lactée car je l’ai vue » !

Les éclairages nocturnes, souvent trop puissants, trop nombreux, mal orientés et/ou mal utilisés, peuvent avoir des impacts non négligeables sur les écosystèmes mais aussi sur notre santé, ne fût-ce qu’en perturbant la qualité de notre sommeil.

En savoir plus

L’action "La Nuit de l’Obscurité"

Ce 11 octobre 2014, la Région wallonne, la Région flamande et la Région bruxelloise proposent conjointement la nuit de l’obscurité/nacht van de duisternis.

Différents acteurs, les autorités communales et les associations locales, sont invités à poser un geste concret en faveur de l’environnement :
- réduire la pollution lumineuse via une action des communes opérant une extinction de leur éclairage public (voiries, parcs, monuments,...), des entreprises avec une extinction de leurs vitrines et enseignes lumineuses ainsi que des citoyens au niveau de l’éclairage de leur domicile.

- observer les étoiles, découvrir la faune nocturne, via une kyrielle d’activités nocturnes ludiques portées par des associations (naturalistes, clubs d’astronomie, maisons de tourisme, centres culturels,...), des communes ;

- réfléchir et sensibiliser aux enjeux énergétiques , aux changements climatiques et à l’usage rationnel de l’énergie.

Pourquoi une « Nuit de l’Obscurité » ?

Le but de cette initiative nationale : inviter la région, les communes, entreprises et habitants à éteindre leurs éclairages inutiles pour créer un évènement ludique sensibilisant tout le monde à la pollution lumineuse et aux gaspillages énergétiques.

Face aux changements climatiques et aux mises en garde du GIEC, tenant compte d’une population mondiale en forte croissance et à la rareté des ressources énergétiques, il est nécessaire d’orienter tous les acteurs de la société à une utilisation plus rationnelle de l’énergie. En termes de sensibilisation, l’extinction de certains éclairages publics (tant intérieur qu’extérieur) constitue une action intéressante en termes de capacité d’économie énergétique et financière mais aussi au niveau de la prise de conscience de la pollution lumineuse.

On parle de pollution lumineuse lorsque les éclairages artificiels sont si nombreux et omniprésents qu’ils nuisent à l’obscurité normale et souhaitable de la nuit. En 1992, dans la « déclaration des droits pour les générations futures », l’UNESCO a consacré un volet spécifique au droit et à la conservation du ciel et de sa pureté et a donc reconnu la pollution lumineuse comme problématique environnementale à prendre en compte.

La pollution lumineuse peut aussi avoir un impact sur la santé. L’éclairage artificiel perturbe la faune (être humain y compris) et la flore. Mettre cet impact en évidence, près de chez soi, est une manière d’attirer l’attention de tout un chacun sur ce problème et ces impacts élargis.

Organiser une nuit de l’obscurité permet dès lors...
- de sensibiliser les citoyens aux impacts induits par la pollution lumineuse sur l’environnement de l’homme, de la faune et de la flore ;
- de prendre conscience des gaspillages énergétiques et financiers et de prendre par la suite des mesures en vue de réduire cette part de consommation à des fins d’éclairages superflus.

C’est pourquoi nous appelons communes, administrations, entreprises, comités de quartiers et citoyens à éteindre respectivement leur éclairage publique (partiellement), leurs enseignes lumineuses et leur habitat le temps symbolique d’une nuit.

Bénéfices d’une telle participation

Avec l’extinction de l’éclairage public et commercial, pouvoirs locaux et entreprises reconnaissent le problème des nuisances lumineuses et démontrent leur volonté de s’attaquer à ce problème. La participation des citoyens via l’extinction de leur éclairage domestique témoigne également de leur souci de revoir leurs modes de consommation.

Bénéfices :
- Une gestion rationnelle de l’éclairage public permet à la commune, à l’entreprise, à tout citoyen d’alléger sa facture énergétique. A titre d’illustration, il a été calculé qu’en adaptant mieux l’éclairage public, on pourrait économiser chaque année 50% des dépenses d’électricité d’une commune.
- Poser un geste pour l’environnement : en plus d’être une source de consommation d’énergie superflue, la pollution lumineuse gêne les citoyens, elle perturbe le sommeil et peut, associée à des facteurs de stress (bruit, emploi stressant,...), avoir un impact dommageable sur la santé.
- Last but not least : l’obscurité est belle et mystérieuse. Durant la Nuit de l’Obscurité, chacun peut profiter de la beauté nocturne que nous offrent la Nature, la faune nocturne et les étoiles.

Pour de plus amples informations, visitez aussi le site de l’Association pour la Sauvegarde du Ciel et de l’Environnement Nocturnes




-
La Nuit de l’Obscurité : un événement pour sensibiliser à la pollution lumineuse Marie Roy  -   20 février 2014
La Nuit de l’Obscurité, c’est l’occasion pour tous de : Mener une réflexion sur l’utilité de certains éclairages superflus (Utilisation Rationnelle de l’Energie) en chiffrant l’économie directe de l’initiative. De s’offrir un évènement original. (...)