Qu’est-ce que le Greenwashing ? Pourquoi un Observatoire citoyen ?
Valérie Xhonneux  •  15 janvier 2013

Environnement, écologie, développement durable, lutte contre les changements climatiques, économie d’énergie et réduction des gaz à effet de serre... : le “vert” est à la mode et la publicité, passée maître dans l’art de surfer sur l’air du temps, ne se prive pas d’exploiter le filon pour nous vendre des produits prétendus “propres” et “respectueux de la planète”.

Malheureusement, il y a (très – trop) souvent tromperie sur la marchandise.
Les vertes vertus prêtées à celle-ci ne sont que de la poudre jetée aux yeux des consommateurs se voulant éco-responsables.

Le cadre législatif qui règlemente cette pratique abusive est malheureusement flou et permet toutes les dérives. C’est pourquoi il importe de renforcer au plus vite le Code de la publicité écologique.

Dans cette optique, afin de nourrir sa démarche d’un maximum d’exemples concrets, nous avons mis sur pied l’Observatoire citoyen du greenwashing et créé ce site internet sur lequel vous êtes invités à proposer les publicités que vous jugez litigieuses en termes d’allégations environnementales (voir le formulaire, en cliquant ici).

Cet Observatoire a pour objectifs :

- de susciter et mettre à disposition des citoyens un espace de réactions aux utilisations abusives d’allégations environnementales ;

- de construire des clés d’analyse et les mettre à l’épreuve en les testant sur ces utilisations abusives ;

- et, in fine, de porter auprès du monde politique des propositions concrètes en terme d’encadrement de la publicité et de l’utilisation des allégations environnementales de manière générale.

Notre objectif n’est pas d’identifier tous les messages « greenwashants » - cela n’est pas notre rôle et dépasserait largement les moyens humains et financiers disponibles - mais d’épingler des exemples permettant de prouver que l’absence actuelle de règles claires et de contrôle est susceptible de tromper les consommateurs, d’aller à l’encontre des enjeux environnementaux et sociaux actuels. Il est temps de changer cette situation.

Ce que nous attendons de vous

Concrètement, nous vous proposons de soumettre tant les publicités que les étiquettes utilisant des allégations environnementales, pouvant être jugées abusives sur base des critères de la norme ISO 14021.




-
Résister à la publicité : la fédération se positionne et vous invite à son "test de paternité" Valérie Xhonneux  -   26 novembre 2008
Tout le monde le sait : nos modes de production et de consommation actuels ne sont pas durables. La publicité, en nous incitant à consommer toujours plus, a donc une part de responsabilité non négligeable et peut peser plus ou moins lourd dans (...)
0 | 20 | 40 | 60