La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
La Belgique doit dire NON à la ré-autorisation du glyphosate
23 octobre 2017  •  Pollution agricole  •  Santé environnement

-
Des associations environnementales ont rappelé ce matin au ministre fédéral Daniel Ducarme en charge de l’agriculture qu’il était fondamental que la Belgique s’oppose ce mercredi 25 octobre à la ré-autorisation du glyphosate et soit ainsi dans le groupe des pays européens qui considèrent la santé des citoyens comme une priorité politique incontournable.

Ce mercredi 25 octobre, les Etats membres auront normalement à se positionner sur une proposition de la Commission européenne de renouveler pour une période de 10 ans l’autorisation du Glyphosate, une molécule classée cancérigène probable par l’Organisation Mondiale de la Santé .

Dans ce cadre, les associations environnementales Pesticide Action Network Europe, Inter-Environnement Wallonie et Nature & Progrès ont été reçues au Cabinet du Ministre fédéral de l’agriculture Daniel Ducarme (MR). Elles ont pu y présenter les arguments nombreux qui motivent la demande qu’elles espèrent voir portée par la Belgique de s’opposer à la ré-autorisation de cette molécule. Plus précisément, elles demandent que la Belgique se prononce en faveur d’une interdiction immédiate du glyphosate pour les usages non-agricoles et une interdiction endéans les 3 ans pour les agriculteurs afin qu’ils puissent se familiariser avec les nombreuses alternatives disponibles dès aujourd’hui, tel que le propose la Commission Environnement du Parlement européen.
Les associations espèrent avoir convaincu le Ministre de la pertinence de cette interdiction et que la Belgique fera partie des pays plus avancés en matière d’agriculture, et de protection de la santé des citoyens européens comme la France, l’Italie et l’Autriche

Vous trouverez en annexe un courrier adressé au Ministre qui reprend l’essentiel des arguments défendus lors de cette rencontre.

Contact presse :

Valérie Xhonneux, chargé de mission santé-environnement - 0472 476 419
Marc Fischers, Secrétaire général, Nature&Progrès, 081/32.30.52, 0473/65.36.32




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens