La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
L’opération "Devine qui papillonne au jardin"
Julie Debruyne  •  7 juillet 2017  •  Biodiversité

-

Les températures particulièrement élevées du printemps 2017 augurent des conditions favorables pour les papillons de nos contrées. Comme chaque été, l’association de protection de la nature Natagora invite les particuliers à les recenser dans leur jardin le week-end des 5 et 6 août.

On devrait voir beaucoup de papillons… partout !

Le printemps 2017 a été sans conteste une saison magnifique. Chaleur, soleil, un temps globalement sec interrompu par de petites pluies : de quoi faire exploser les floraisons précoces et sortir les insectes. Cette année verra donc très probablement augmenter la taille des populations de papillons et sera l’occasion pour de nombreuses espèces de recoloniser des sites abandonnés lors des saisons précédentes.

Parmi les espèces en hausse cette année, on est sûr de pouvoir observer beaucoup de petites tortues. Sera-t-elle à la tête du classement des espèces les plus fréquentes dans les jardins ?

Votre participation est essentielle, surtout sur le long terme

"Les recensements sont un outil précieux pour les scientifiques qui étudient l’évolution des populations, explique Emilie Weynants, chargée de communication pour Natagora. Les papillons étant de très bons indicateurs de la qualité de l’environnement, les recenser permet de mieux appréhender l’état de la biodiversité en général." Et, bonne nouvelle : tout le monde peut y contribuer ! Natagora attache d’ailleurs beaucoup de valeur à la fidélité des participants. "Lorsque leurs observations s’inscrivent dans la durée, elles permettent d’aboutir à des conclusions plus fiables."

En effet, si on a une bonne année suivie d’une mauvaise, on observera à court terme une chute d’effectifs, mais principalement due à la météo. Par contre, deux bonnes années consécutives permettent vraiment d’évaluer si la population est stable, en hausse… ou en déclin. En examinant ces données, Natagora peut orienter ses actions de protection.

La création de sites protégés revêt une grande importance pour la protection des papillons. À leur échelle, les particuliers peuvent apporter leur pierre à l’édifice en aménageant leur jardin pour y accueillir la nature dans toute sa diversité. Laisser un coin de nature sauvage offre d’ailleurs plus de chances d’observer un nombre d’espèces important lors du week-end de comptage.

Les papillons vont-ils pondre à foison cette année, et exploser lors des éclosions au printemps 2018 ? La météo nous le dira… Mais les compteurs de papillons aussi ! En les recensant dans leur jardin le week-end des 5 et 6 août. Et l’année prochaine. Et la suivante aussi !

Infos pratiques

> Quoi ? L’opération "Devine qui papillonne au jardin" de Natagora
> Quand ? Les 5 et 6 août 2017
> Où ? Dans votre jardin !
> Pour qui ? Pour tous et gratuit
> Comment participer ? Une heure ou deux sur le week-end suffisent ! Petit guide d’observation et encodage sur www.natagora.be/papillons




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens