La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
L’urgence d’une autre gouvernance environnementale
22 juin 2017

-
La rupture de confiance entre les composantes des majorités régionales pourrait avoir des conséquences importantes sur les enjeux environnementaux immenses auxquels les Régions et le pays doivent faire face. Pour sortir de l’impasse, IEW appelle les futurs négociateurs à placer la bonne gouvernance environnementale au cœur des nouvelles priorités politiques. Un enjeu clef souvent oublié pour le redressement de la Wallonie et les générations futures.

Sans cap dans la tempête, les gouvernements régionaux naviguent désormais à vue en attendant une nouvelle déclaration de politique régionale. La période d’incertitude qui s’ouvre sur fond de jeux de positionnements tactiques ne doit pas faire oublier la réalité crue des faits qui, par exemple, consiste ces jours-ci dans des dépassements des seuils d’ozone sur quasi tout le territoire. Ces pics de pollution récurrents en période de canicule mettent à mal la santé de l’ensemble de la population et plus particulièrement celle des plus faibles – enfants, personnes malades et personnes âgées.

Inter-Environnement Wallonie attend de nos futurs gouvernements régionaux un sursaut afin qu’ils placent la bonne gouvernance au cœur de leur accord de gouvernement, et particulièrement la gouvernance environnementale. Cette exigence devrait amener la ou les futures coalitions régionales à placer enfin la question des changements climatiques et de la préservation de nos ressources naturelles au sommet des priorités politiques afin d’assurer la mise en œuvre d’une transition écologique et solidaire bénéfique pour les économies régionales et les générations futures.

La Fédération des associations environnementales se tiendra dans les jours à venir à la disposition des négociateurs pour leur présenter des propositions réalistes et constructives susceptibles d’être mises en œuvre d’ici la fin de législature dans le domaine du climat, de la préservation de la biodiversité, de la mobilité, de l’aménagement du territoire, de l’économie circulaire, de la santé environnementale mais surtout, vu la teneur particulière de la crise, d’une nouvelle gouvernance participative susceptible de résorber le fossé qui s’est creusé ces dernières années entre l’ensemble du monde politique et les citoyens.

Contact :
Marc Bussers, Président du conseil d’administration d’IEW, +32(0)479 434 282




 
Dans la même rubrique
Soutiens