La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
La Belgique est loin de soutenir l’ambition européenne en matière de Climat
28 mars 2017  •  Climat / changements climatiques / Effet de serre

-
Bruxelles, le 28 mars 2017. Carbon Market Watch et T&E viennent de publier un classement des pays européens relatif à leur niveau d’engagement dans l’important règlement communautaire : l’Effort Sharing. La Belgique obtient la cote de 21/100…

« Ce règlement sera le pilier des politiques climatiques européennes d’ici à 2030. Il couvre 60% des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’Union dans les secteurs clés comme le transport, le logement ou l’agriculture. Sans un règlement Effort Sharing solide, l’Europe manquera son rendez-vous avec l’Histoire en se rangeant parmi les régions qui n’ont rien fait pour répondre à la crise climatique » soulignent les auteurs du classement.

La proposition de règlement publiée en juillet 2016 par la Commission européenne sert de base pour ces négociations entre Etats. Comme IEW le constatait dans une analyse publiée il y a peu (voir aussi ci-dessous) cette proposition est largement insuffisante pour répondre à la promesse faite à Paris de limiter l’augmentation de la température largement sous les 2°C.

Les deux ONGs accordent à notre pays la piètre note de 21/100 ce qui le classe dans le peloton des pays européens qui plaident pour limiter les ambitions du règlement Effort Sharing. « Les ministres de l’environnement vont se réunir tout au long de 2017 pour discuter de la proposition de règlement. Il n’est donc pas trop tard pour redresser la barre. Mais on a besoin de pays progressistes pour le faire. L’Allemagne ou la France reconnaissent qu’il faut aller plus loin. Ce ne semble aujourd’hui pas être le cas de la Belgique » constate Arnaud Collignon.

Téléchargez le classement (version longue) – (résumé)

Contacts

Carbon Market Watch : Femke de Jong, EU Policy Director,
+32 4 897 726 37, femke.dejong@carbonmarketwatch.org (en anglais)

Inter-Environnement Wallonie : Arnaud Collignon, Chargé de mission Climat Energie, +32 477 700 456, a.collignon@iew

En savoir plus :

Pourquoi la proposition de règlement Effort sharing est-elle trop faible ?

Outre que l’objectif de réduction de gaz à effet de serre proposé est trop faible par rapport à ce que les scientifiques réclament pour garder une chance suffisante de rester sous les 2°C, la proposition de la commission laisse trop de portes ouvertes à des « mécanismes de flexibilité ». Ils permettent aux états de diminuer artificiellement leurs émissions de GES nationales par des jeux comptables (via l’utilisation de crédits carbone ETS issus de l’industrie, ou de crédits dit « LULUCF » attachés aux changements d’affectation des sols par exemple).

En outre, la proposition récompense les pays qui n’atteindront pas leur objectif climatique en 2020 comme la Belgique en prenant comme point de départ pour les calculs non pas l’objectif 2020 de ces pays mais plutôt leurs émissions réelles à cette date, lesquelles seront plus élevées.

Lisez la niews réalisée à ce sujet en juillet 2016.




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens