La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Nouveau bureau et histoires de sous.
Christophe Schoune  â€¢  4 septembre 2014

-

Composition du bureau du CA.

Dans la foulée de l’Assemblée Générale de printemps, le conseil d’administration a désigné son nouveau bureau. C’est Marc Lemaire qui succédera à Juan de Hemptinne à la présidence d’IEW à partir du 1er septembre.
Fondateur de l’ONG Groupe One et du bureau d’études Ecores, Marc Lemaire est administrateur de la fédération depuis 2011. Après avoir travaillé depuis dix ans pour différents cabinets ministériels (fédéral, Bruxelles et Wallonie), il a démissionné de ses mandats politiques pour pouvoir exercer pleinement sa fonction de président, conformément à notre cadre d’indépendance politique. Professionnellement, Marc est redevenu consultant spécialisé dans les questions liées à la transition de l’économie. Son expérience et son expertise seront ainsi pleinement mises au service de la fédération.

Olivier Guillitte, président du Conseil wallon pour l’environnement et le développement durable (Cwedd) et administrateur au long cours d’IEW, prolongera son mandat de vice-président de la Fédération. De la même manière, Lucie Renuart, juriste chez Natagora et Jean-François Mitsch, administrateur d’Energie-Dyle, ont été renommés aux postes respectifs de secrétaire et de trésorier.

Le conseil d’administration a tenu à saluer et à remercier Juan de Hemptinne pour son travail et son implication lors de cette année passée à la présidence de la Fédération.

Contrôle budgétaire.

Le conseil d’administration a approuvé le contrôle budgétaire établi fin juin 2014. Celui-ci démontre une maîtrise des dépenses pour cet exercice. L’année 2014 devrait se clôturer par un boni qui aura été rendu possible, notamment, par un effort pour diminuer les coûts de fonctionnement et de mission conjugué à une réduction de la masse salariale (non remplacement de certains départs et mise en œuvre exceptionnelle de 5 jours de congé sans solde acceptés par le personnel).

Mesures conservatoires en vue du budget 2015 .

Le conseil d’administration a approuvé début juillet le plan d’actions proposé par le comité de direction face aux incertitudes budgétaires qui pèsent pour 2015 en raison du changement de législature. D’une part, une série de projets financés par les pouvoirs publics wallons et d’autres sources de financement arrivent à terme à la fin de cette année. Ces moyens ne sont, à ce stade, pas compensés par de nouvelles recettes acquises même si différents dossiers sont en cours. D’autre part, plusieurs subventions récurrentes importantes (suivi des politiques de mobilité, d’aménagement du territoire et d’énergie) n’ont pas la garantie d’être reconduites en tout ou en partie par le nouveau gouvernement. Toutes les démarches seront entreprises d’ici à la fin septembre afin de maintenir en 2015 les moyens publics wallons dont dispose la Fédération. Mais par mesure de prudence face aux déclarations politiques centrées sur les économies à opérer pour parvenir à l’équilibre en Wallonie, à défaut de signaux favorables et fermes du nouveau gouvernement à cette échéance par rapport à des missions exercées parfois depuis plus de 15 ans par la Fédération, une série de préavis seront délivrés au 1er octobre 2014.

Une information la plus complète possible a d’ores et déjà été donnée à l’équipe quant aux principes retenus, aux modalités envisagées et à l’agenda décisionnel lié à ce possible plan social motivé par des raisons économiques. La concertation avec l’équipe est organisée via la représentation du personnel qui a témoigné d’un esprit très constructif dans un contexte difficile. L’impact budgétaire et social lié aux pertes et/ou réductions potentielles de subventions feront l’objet d’une validation par le conseil d’administration de septembre.

Business plan du Fonds Planète .

Le conseil d’administration a approuvé, sous réserve de certaines modifications, le business plan du "Fonds Planète". Ce fonds, créé par IEW, sera hébergé par la Fondation pour les générations futures (FGF) et aura pour mission de financer des projets environnementaux portés par les associations de la Fédération mais également en dehors de la Fédération.

Trois sources de financement seront mises en œuvre afin de financer les projets : le crowdfunding (financement participatif via la plateforme kisskissbangbang, le marketing direct et les appels à projets.

Le Fonds sera officiellement lancé à l’automne et nous aurons l’occasion de revenir en détails sur ses missions, ses valeurs et ses moyens. D’ores et déjà, les associations qui souhaitent en savoir plus sur ces modalités et/ou soumettre des projets peuvent s’adresser à Laurence de Callatay, l.decallatay@iew.be.




 
Dans la même rubrique
Soutiens