La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Finances...
Christophe Schoune, Secrétaire général  •  25 février 2014

-

Accouchement dans la douleur du budget 2014

Exercice combien difficile que l’adoption du budget 2014, qui était à l’ordre du jour du conseil d’administration de février. La fédération a en effet subi en 2013 une succession ininterrompue de diminutions, parfois substantielles, de ses moyens alloués par les pouvoirs publics wallons sur ses missions récurrentes en environnement, en santé-environnement et en aménagement du territoire, toutes réductions conjuguées à des reports de financement sur des projets ponctuels et à l’effondrement de la participation financière des communes. Une volonté a présidé lors de l’élaboration de ce budget afin de ne pas s’engager dans un plan social qui réduirait de manière brutale nos compétences et notre capacité d’action pour mettre en œuvre l’objet social et les métiers de la fédération. Pour contenir les dépenses, le conseil d’administration s’est accordé avec le plan déposé par le comité de direction afin de trouver près de 10 % du budget 2014, fixé à 1,83 million d’euros, et parvenir à l’équilibre : réductions volontaires du temps de travail, non remplacement d’un départ à la pension, non prolongation d’un contrat à durée déterminée et congés sans solde volontaires sont autant de mesures concertées avec l’équipe qui seront d’application en 2014. La masse salariale sera réduite au total de près de 15 %. En complément de ces mesures, des efforts seront également réalisés sur les frais fixes et la frais de mission. Mais, comme le concède le président de la fédération, "nous sommes à l’os, c’est pourquoi il est primordial de diversifier les ressources de la fédération". Cette diversification passera notamment par la création d’un nouveau véhicule de financement de projets porté par la fédération avec la Fondation pour les générations futures (FGF). Le ministre du Développement durable, Jean-Marc Nollet, a accepté de soutenir le lancement de ce fonds qui sera lancé à l’automne 2014. Le Fonds sera axé en priorité sur la mise en œuvre d’une plate-forme de crowfunding liée au financement participatif de projets portés tant par la fédé que les associations environnementales. Même si les perspectives sont moins immédiates en termes de ressources, la recherche de financements européens constituera le deuxième axe de prospection de nouveaux moyens pour la fédération en 2014.

Après le décret, l’arrêté de financement

Le conseil d’administration de la fédération s’est félicité du moment historique que constitue de l’adoption du décret de financement des associations environnementales, qui entrera en vigueur en 2015. Le débat s’est focalisé sur l’adoption de l’arrêté qui précisera notamment les montants de subventions qui seront allouées par les pouvoirs publics aux différentes catégories d’associations pour mettre en œuvre leurs missions de base. Le conseil d’administration s’est accordé afin de demander au gouvernement wallon de consolider les moyens et d’équilibrer le ratio entre les montants forfaitaires et les montants variables alloués aux projets. L’adoption de cet arrêté est indispensable pour que le décret puisse être mis en œuvre dès 2015. Un vade-mecum sera rédigé par la Région à cet effet et la fédération organisera une information de ses membres dès que le dispositif complet sera adopté par les pouvoirs publics.




 
Dans la même rubrique
Soutiens