Electrabel et ses pellets canadiens
Alain Geerts  â€¢  15 janvier 2013

Mais avant tout, le résultat de la Manip du mois : Coca-cola l’emporte avec 60% des votes !

Venons-en maintenant à Electrabel.

Depuis plusieurs semaines, une large campagne de com’ tente de nous convaincre qu’Electrabel, c’est super (pour l’environnement, s’entend), grâce à son utilisation de la biomasse pour produire de l’électricité. Mais, dans cette campagne, la biomasse se résume aux pellets de bois, importés du Canada... un peu court comme explication !

L’argument masse contre cette campagne trompeuse est mis en avant par Greenpeace Canada, qui montre dans ce rapport que brûler des arbres à des fins énergétiques menace le climat, les forêts et les communautés : "Ce qui était traditionnellement une utilisation locale et à petite échelle des résidus à l’usine pour produire de la chaleur en cogénération se transforme rapidement en une utilisation à grande échelle des forêts pour la combustion, un changement radical du rôle de nos forêts publiques."

critères : utilisation de termes vagues, référence à un aspect restreint du cycle de vie