La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Le cocktail d’Elia pour le futur énergétique belge se passe du nucléaire
Arnaud Collignon  •  15 novembre 2017  •  Electricité  •  Climat / changements climatiques / Effet de serre  •  Energies renouvelables

-
L’avenir énergétique de la Belgique sera sans nucléaire après 2025 et reposera de plus en plus sur le renouvelable. Dans une nouvelle étude, Elia propose une vision énergétique claire pour notre pays. C’est maintenant aux politiques de transformer cette vision en réalité.

Le gestionnaire de réseau de transport d’électricité Elia publie aujourd’hui sa vision pour l’avenir énergétique de la Belgique. Ce document propose plusieurs scénarios à mettre en oeuvre qui permettent à la fois de sortir du nucléaire en 2025 et de décarboner totalement notre électricité d’ici à 2050.

Jan Vande Putte, expert énergie chez Greenpeace, réagit : ”Ces scénarios sont très proches de ceux que les ONGs proposent depuis des années. Qu’un acteur aussi important qu’Elia en fasse sa vision énergétique est une bonne nouvelle. Maintenant que la voie est tracée, il reste aux politiques à la mettre en oeuvre.

Le gaz occupe une grande place dans la vision énergétique développée par Elia. Pourtant sortir du gaz au plus vite est nécessaire dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques. Mais pour Arnaud Collignon, chargé de mission chez IEW, “Si on a besoin du gaz comme énergie de transition en Belgique, cela doit bien sûr être limité au maximum. Mais, et c’est essentiel, subsidier de nouvelles centrales à gaz n’est acceptable que si on sort complètement du nucléaire et qu’on développe le renouvelable et l’efficacité énergétique. L’un ne peut aller sans l’autre.

Pour les ONGs, ce rapport doit jouer un rôle fondamental dans les disussions sur le pacte énergétique belge, mais aussi au niveau européen. Du solaire, de l’éolien, une utilisation rationnelle de l’énergie, une forte intégration avec les pays voisins et le remplacement des vieilles centrales gaz par des modèles plus efficaces : voila le cocktail à mettre en place pour sortir du charbon et du nucléaire dans le Nord de l’Europe.

Contact :
Arnaud Collignon, chargé de mission énergie chez Inter-environnement Wallonie : 0477 70 04 56

Jan Vande Putte, expert en énergie chez Greenpeace Belgique : 0496 16 15 84




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens